Le métro parisien : terrain d’étude

Le métro parisien : terrain d’étude

Comme de nombreuses personnes aujourd’hui est le jour de la rentrée au bureau. C’est toujours avec une forme d’étonnement et une virginité presque totalement rétablie des transports en commun aux heures de pointe que je reprends le chemin du bureau.
Je regarde les gens courir comme des chiens fous qui dévalent une colline fleurie (la petite maison dans la prairie) pour attraper leur métro comme si c’était le dernier de la création. Fort de ma maladie étrange (mon Moi profond est persuadé d’être japonais) je ne peux m’empêcher de faire un parallèle entre le métro de Paris et celui de Tokyo.
Pauvre (douce) folle que je suis, moi qui n’est passé qu’une semaine au Japon de toute ma vie.
Parfois un petit fantasme de rien du tout vous aide à supporter le quotidien. Fatasmez mes amis. Des petits fantasmes de rien. Ceux qui apaisent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s